web analytics

s'abonner: Articles | Commentaires | Email

leader

VIDEOS: La vie dans les tranchées

2 comm.
PARTAGER

HOMMAGE A NOS POILUS , hommage à nos grands parents et arrières grands parents, hommage aussi à tous ces Français, à travers les âges, morts pour la France .

:

:

Les causes de la guerre, la vie dans les tranchées

1ère guerre mondiale – Les conditions de vie des soldats 1

1ère guerre mondiale – Les conditions de vie des soldats 2

468 ad
  1. Aujourd’hui, assis confortablement dans son salon, bien au chaud, bien repu, loin de la hantise de recevoir un mauvais coup, il est nécessaire de regarder ces images, les yeux grands ouverts, pour se mettre en situation, sachant que rien n’est durablement acquis, et qu’un enfer peut en cacher un autre. Aujourd’hui encore, le cyclone des Philippines préfigure l’effet de souffle d’une explosion nucléaire, sans les effets thermiques et radio actifs.

    • Bonjour

      Ayant fait le fantassin dans ma jeunesse , je me souviens du prix d’une simple orange pour améliorer l’ordinaire . Et je ne recevais pas alors ma ration quotidienne de ferraille en tous genre .
      Les conditions de vie de ces pauvres hommes ont été particulièrement affreuses. Ces images provoquent souvent l’horreur et le rejet chez les jeunes générations. normal.
      Mais dans la vraie vie il ne faut pas pleurnicher inutilement et ce n’est pas en renonçant à vouloir se défendre que l’on empêchera ce genre de drame de se reproduire.
      Je me souviens d’un enseignement familial , assez laconique mais qui m’a été donné sur un ton tellement grave que je ne l’ai jamais oublié :

       » C’est lorsque l’on n’a plus de patrie que l’on se rend le mieux compte à quel point elle nous est indispensable. »

      Puisse ce triste jour ne plus jamais se reproduire …

      Les récipiendaires officiers Israéliens disent : » Plus jamais Massada … ». C’est à ma connaissance la seule armée au monde à intégrer aussi intimement son histoire à la formation de ses officiers. J’aimerais me tromper …

      Cordialement

COMMENTAIRES (les commentaires sont modérés AVANT publication)