web analytics

s'abonner: Articles | Commentaires | Email

leader

Puisqu’on parle d’honneur….

7 comm.
PARTAGER

Mon propos n’est pas de dire s’il est possible que des militaires aient pu violer des petits garçons de 9 ans contre de la nourriture dans le cadre de l’opération Sangaris en RCA, d’autres ont donné leur avis là-dessus. A vrai dire je n’en pense rien, les militaires venant de la société civile, ils amènent avec eux toutes les bonnes choses et toutes les tares de cette société. Donc un tel comportement est aussi possible dans l’armée qu’il s’est rencontré plusieurs fois dans l’Education Nationale.

Ce qui m’intéresse est le traitement médiatique de cette affaire.

Passons sur les délires des médias qui en rajoutaient toutes les heures appliquant ainsi le vieil adage que plus c’est gros plus ça passe. Le souci est que leur  vomissure cette fois-ci n’a pas eu l’air d’intéresser grand monde parmi le peuple.

Il y a bien eu un blog inconnu lu uniquement par son admin, lui, himself et lui-même, ce qui fait bien peu de monde, pour fonder la véracité de ces viols en se basant sur la bio non cachée d’un colonel.net que j’apprécie et qui ne s’imaginait certainement pas un tel pouvoir lui permettant de chez lui d’influer sur les moeurs à  M’Poko. Vous me direz, un colonel c’est un peu un demi-dieu quelque part ……

Bref un flop parmi le peuple qui de plus en plus se fiche de la prose des grands médias. Les gens raisonnables attendent les résultats de l’enquête. J’en ferai autant.

Par contre, la réaction du chef des armées et du ministre de la défense est intéressante à plus d’un titre.

Le premier déclare qu’il sera « implacable ». Implacable n’est pas le qualificatif que j’aurais d’emblée attribué à Monsieur Hollande. Quoiqu’il en soit, il sera implacable envers ces militaires criminels dont il ne semble pas douter un instant qu’ils existent et au sujet desquels il reconnait implicitement qu’il lui suffira d’un coup de fil aux juges pour qu’ils appliquent une sentence implacable elle aussi. Qu’il y ait sévérité, c’est à souhaiter mais la question est ailleurs: La France n’a-donc-t-elle pas une justice indépendante ? Sommes nous dans le Chili de Pinochet, la Russie de Staline ou les juges n’étaient plus que de simples courroies de transmission du pouvoir politique ?

Quand au second, Monsieur le Drian, il y est allé de son petit couplet sur l’honneur de l’armée et l’appel aux coupables à se dénoncer. Et là encore cela tombe bien à plat car l’honneur de l’armée n’est heureusement pas sali par les actions de quelques uns, pas plus que celui de l’éducation nationale ne l’est par ses nombreuses affaires de pédophiles. Fort heureusement l’honneur d’une institution ne se juge pas par la crapulerie de quelques-uns de ses membres. Quand à se dénoncer volontairement, je ne sais pas s’il s’imagine réellement que des soldats capables de faire cela vont se dénoncer pour laver l’honneur de l’armée dont ils se fichent bien à priori.

L’honneur se situe aussi dans la parole mesurée et non dans le discours démago à l’adresse d’un peuple qui ne les écoute plus, dans la parole prudente et non dans le discours électoral, dans la défense de son institution et non dans la menace.

Et pour continuer avec l’honneur de l’armée, que ces deux là jettent un oeil sur leur comportement honteux d’employeur qui ne sait pas payer ses soldats sans erreurs, qui les harcèle avec des trop-versés qu’ils ne prouvent pas, qui leur délivre des interprétations discutables sur les délais de prescription, qui pour tenter de trouver quelques centaines de milliers d’euros pour une administration en faillite, négligée au profit d’autres sans réelle priorité en ces temps difficiles, telles le ministère de la culture, intimident des soldats, excellents dans leur domaine mais incompétents devant un BMS et incapables de se battre avec des bouts de papier et la mauvaise foi d’une administration.

Alors la notion de l’honneur de Monsieur le Drian qui parait-il le forcera à une colère démesurée si les faits de viols d’enfants sont avérés, il devrait aussi l’appliquer face à Louvois qui met son armée au même rang qu’une armée africaine qui ne sait pas si à la fin du mois elle sera payée.

 

468 ad
  1. pi tipi toi dit:

    Bien très bien dit. Que ces messieurs qui salissent nos militaires ppassent un balai puissant devant leur porte et s’auto juge sur leur comportement honteux devant tous les citoyens. Modéré je resterai dans mes propos car il y en aurait à dire sur ceux qui nous gouvernent.

  2. Végèce dit:

    Le colonel.net ( modéré, vous pouvez dire la même chose sans insulte et je le validerai. La modération)! c’est quoi ce scandale « géologique » au Rwanda en 2010 ?

  3. Mireille dit:

    bien parlé !

  4. democit dit:

    Bien dit, j’aime votre vigilance et votre regard aiguisé
    avec mon soutien

  5. La Grenouille dit:

    Ô combien ce post est juste…
    Au delà de la première partie, tu remets les choses en place pour nos militaires impactés par Louvois.
    Bravo DF1 et merci

Trackbacks/Pingbacks

  1. Puisqu'on parle d'honneur.... | Secret Defiance... - […] Mon propos n'est pas de dire s'il est possible que des militaires aient pu violer des petits garçons de…

COMMENTAIRES (les commentaires sont modérés AVANT publication)

ARTICLES RECENTS

ARTICLES LES PLUS LUS

COMMENTAIRES RECENTS