web analytics

s'abonner: Articles | Commentaires | Email

leader

Le commandant Hélie Denoix de Saint Marc est mort

7 comm.
PARTAGER

Un très bon article de OPEX 360 sur la mort du dernier centurion

C’est un grand soldat qui vient de nous quitter : le commandant Hélie Denoix de Saint Marc s’est éteint, ce 26 août, à La Garde-Adhémar dans la Drôme, à l’âge de 91 ans.

Résistant, déporté, officier parachutiste de la Légion étrangère, il fut l’un des acteurs du putsch des généraux, à Alger, le 21 avril 1961, alors qu’il était à la tête du 1er Régiment Etranger de Parachutistes (REP).

Né le 11 février 1922 à Bordeaux, Hélie de Saint Marc entre en résistance à l’âge de 19 ans en intégrant le réseau Jade-Amicol, dont l’activité consiste à obtenir des renseignements pour le compte de l’Intelligence Service britannique dans le sud ouest de la France.

Sa vie bascule une première fois le 14 juillet 1943 : dénoncé, Hélie de Saint Marc est arrêté puis envoyé au camp de Langenstein-Zwiebrege, dépendant de celui de Buchenwald et où le taux de mortalité dépasse les 90%. Grâce à l’appui d’un mineur letton, le jeune homme sera l’un des 30 survivants d’un convoi qui comptait plus de 1.000 déportés.

Grâce à une mesure exceptionnelle prise à la fin de la Seconde Guerre Mondiale qui permettait aux anciens résistants d’être admis à l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr, Hélie de Saint Marc devient officier et choisit de servir au sein de la Légion étrangère. Ce qui l’emmenera à se battre en Indochine. Là, il sera marqué par la terrible expérience d’abandonner à leur sort des villageois ayant soutenu les Français. C’est ce qui expliquera sa décision de participer au putsch des généraux d’Alger.

Lire la suite

468 ad
  1. Un grand homme et un grand soldat vient de partir pour sa dernière campagne. Un grand résistant également et qui s’est toujours prévalu, lui, du dernier grade qu’il avait officiellement obtenu. Vous étiez un grand homme de votre vivant, vous l’êtes encore et pour toujours maintenant que vous avez rejoint ceux qui ont fait notre histoire avec le même désintéressement et l’abnégation dont vous avez fait preuve tout au long de votre vie.

  2. un francais,un chef un exemple

  3. La foi, la fidélité, l’honneur, le patriotisme, le courage, le don de soi, le service, telles étaient les valeurs qu’il prêchait, avec son profond regard et sa voix sûre, mais calme. « Il faut croire à la grandeur de l’aventure humaine », écrivait-il dans sa Lettre à un jeune de vingt ans. Adieu donc, cher Hélie de Saint Marc, à la douce pitié de Dieu. Un exemple qui ne doit jamais s’effacer de notre mémoire. Adieu mon commandant, repose en paix, sous les ailes de Saint Michel.

  4. Nicolas Miguet dit:

    Hélie Denoix de Saint Marc a bien mérité de la patrie. A Dieu !

  5. Un très grand soldat, un exemple pour tous.
    Comme me l’avait dit « Bruno » quelques mois avant de partir lui aussi.
    « On se reverra chez le Père Bon Dieu. »
    Adieu donc, mon Commandant.

  6. Il a rejoint ses camarades de combat, et a enfin trouvé le repos
    Merci infiniment pour l’exemple qu’il nous a donné
    Un pied noir qui n’oublie pas

  7. Paix à son ame

COMMENTAIRES (les commentaires sont modérés AVANT publication)

ARTICLES RECENTS

ARTICLES LES PLUS LUS

COMMENTAIRES RECENTS