web analytics

s'abonner: Articles | Commentaires | Email

leader

Bigeard, bientôt à Fréjus.

4 comm.
PARTAGER

Demain le général Bigeard effectuera son dernier saut. Ses cendres rejoindront le mémorial de la guerre d’Indochine à Fréjus. Demain, c’est à dire dans quelques heures. Et aujourd’hui, la presse nationale et régionale est curieusement silencieuse…….

Coup de gueule.

Vous allez dire que je radote, mais il y a quand même des choses qui ne passent pas. Certains vont même me traiter de réactionnaire, peu m’importe, qu’ils retournent à leurs télés réalités et au lavage de cerveau qui est fourni avec! Mais traiter de la sorte, un type qui a consacré sa vie, dont 20 ans de guerres, à défendre son pays, là c’en est trop!

Bien sûr, il y a bien eu quelques petits articles, de ci, de là, qui évoquent Bigeard au cours des mois écoulés, dans la presse régionale de préférence, car la presse nationale a bien d’autres chats à fouetter! En réalité, ces articles ne parlent pas de Bigeard. Ils parlent de tous les « rats de la Nam Youn » qui depuis sa mort, s’évertuent à salir sa mémoire par pétitions et blogs interposés. Pour la presse, Bigeard n’est plus qu’un support pour mettre en avant ces « protestataires » qui se gargarisent de leur fiel, ayant déjà fait reculé une fois le gouvernement en s’opposant à l’entrée de Bigeard aux Invalides.

QUI ET POURQUOI?

Je ne détaillerai pas les 10 000 signataires, mais je vous donnerai les grandes lignes. On peut distinguer grosso modo  trois tendances:

– Les communistes, ceux dont les confrères politiques caillassaient les blessés revenants d’Indochine, revenants des camps de concentrations Viêtminh, quand ils ne jetaient pas purement et simplement blessés et brancards dans le port de Marseille. Les mêmes, qui travaillant dans les arsenaux, sabotaient les munitions à destination de nos soldats.

– Les anciens rebelles, et les politiques et intellectuels du Maghreb (ou leurs descendants) eux mêmes liés dans le passé aux combattants, terroristes et mouvements politiques indépendantistes qui militairement n’ont toujours pas digéré leur défaite et qui politiquement n’arrivent toujours pas à couper le cordon ombilical avec l’ancienne puissance coloniale.

–  Des intellectuels français, avides de repentance, de flagellation publique (surtout celle des autres) qui estiment nécessaire de cracher sur l’histoire française, n’hésitant pas dans leur but de manipulation des esprits à présenter des événements incomplets voire falsifiés.

En somme, tous ceux qui à un moment ou un autre de l’histoire ont trahi notre pays.

POURQUOI LA PRESSE NATIONALE MANIFESTE AUSSI PEU D’INTERET À L’EVENEMENT?

– Parce que c’est vieux, c’est loin. A l’ère du numérique, 50 ou 60 ans en arrière, c’est une autre galaxie.

– Parce que le mot torture est plus porteur que l’expression héros national.

– Parce que la presse national est un des acteurs, responsable, du mouvement de repentance.

– Parce que l’exemple qui devrait venir d’en haut, est absent. La classe politique, tous bords confondus (exceptée Edith Cresson), était absente aux obsèques de Roland de la Poype qui était le dernier as de l’aviation française de la seconde guerre mondiale, compagnon de la libération, héros de l’Union Soviétique, grand croix de la Légion d’honneur, etc.

– Parce que des pans complets de l’histoire de France ne sont plus enseignés à l’école, ou sont enseignés de façon révisée pour ne heurter personne, et surtout pour aller dans le sens de la repentance.

Et puis, il est tellement plus intéressant et vendeur de débattre à longueur de pages, du duel de Dupont et Dupond à l’UMP, du mariage pour tous, de Montebourg et sa marinière qui s’est fait lourder par Pulvar et ses lunettes, etc.

ET QUAND LA PRESSE EN PARLE?

– Il vaut mieux stigmatiser que glorifier.

– Il vaut mieux noircir qu’être objectif.

– Il vaut mieux tirer sur le pianiste que chercher les vrais responsables: les politiques.

Alors j’attends avec impatience les comptes-rendus des médias qui demain couvriront l’événement. Je n’ai nul doute que les mots controverse, torture, pétition, seront employés par des journalistes qui oublient un peu vite que s’ils peuvent pisser de la copie, c’est aussi grâce à des Bigeard qui se sont battus pour la France.

Il y aura bien sûr une reconnaissance de la part de l’armée et des anciens combattants, une reconnaissance de la part des politiques en la présence du MINDEF et de Valery Giscard d’Estaing, mais pour le reste j’ai peu d’espoir……

Mais n’ayons crainte, notre tour viendra. Les mêmes qui accusent Bigeard, les mêmes qui ont accusé les troupes de l’opération Turquoise au Rwanda d’avoir favorisé le génocide Tutsis, nous accuseront demain d’avoir participé à un génocide en Afghanistan, nous accuserons de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité.

D’ailleurs, cela a déjà commencé, comme nous le relations dans un article précédent: suite au projet de construction d’un monument aux morts en Afghanistan, Europe Ecologie Les Verts (ELLV) a déclaré par la voix de Sylvain Garel: « Il y a eu effectivement 88 soldats français qui sont morts en Afghanistan. C’est bien triste pour eux et pour leurs familles, mais il y a eu aussi 120 000 civils afghans morts depuis que nous avons déclenché une guerre en Afghanistan. Je pense que si on devait construire des monuments, il faudrait penser à ces 120 000 personnes, qui pour la plupart n’avaient rien demandé et qui ont été tués à cause d’une guerre que nous avons déclaré à leur pays ».

Finalement Bruno, tu avais bien raison quand tu écrivais que la France d’aujourd’hui n’était plus ta France.

Mais demain, nombreux seront les militaires de toutes armes et de toutes armées qui auront le coeur à Fréjus. 

Alors, à demain Bruno!

 

468 ad
  1. Lemorieux dit:

    Il avait dit aussi ; » que ses cendres soient répandues au dessus de Dien Bien Phu cela ferait chier beaucoup de gens mais que cela aurait de la gueule  » !
    Merci mon Général ! Depuis !!!!! Il n’y a personne vous arrivant au niveau de la cheville !
    Reposez en Paix à la droite de St Michel vos étoiles brilleront éternellement au firmament !

  2. La Grenouille dit:

    Merci et bravo, Diogène, pour cet article. Que Bruno repose en paix et, selon l’adage bien connu dans l’AdT : « Mort aux cons! »
    Signé : un ancien mataf…

  3. un soldat qui n'oublie pas !! dit:

    paix a son ame !! A celui qui fut un exemple pour des generations de soldats !!
    je vous revois toujours sur ce banc a Toul et il y avait toujours ce charisme du grand chef que vous futes !! je viendrais me receuillir au memorial de Frejus pour encore honorer et vous saluer !

  4. Mon cœur sera, ce 20 novembre, à Fréjus.
    Au revoir « Bruno » et merci, merci pour la France

COMMENTAIRES (les commentaires sont modérés AVANT publication)

ARTICLES RECENTS

ARTICLES LES PLUS LUS

COMMENTAIRES RECENTS